0Item(s)
0 Items View Cart

You have no items in your shopping cart.

Product was successfully added to your shopping cart.

La lumiére

À l'intérieur, 20000 lumens par mètre carré est le plus bas que vous pouvez aller. Si vous allez sous cette limite, la croissance des plantes n'ira pas certainement aussi rapidement que possible, et la longueur d'entre-nœud/de tige augmentera. De plus, la distance de lumière aux plantes sera beaucoup plus critique. Des ajustements quotidiens des lampes seront nécessaires, ce qui signifie que vous n'aurez aucune vacance.

25000 lumens par mètre carré devraient être un bon objectif, et 30000 est optimal si vous allez injecter du CO2 (on reviendra sur cela plus tard).

Les lampes à décharges de forte intensité (HID) sont la meilleure solution pour la plupart des cultivateurs d'intérieur. Les lampes HID viennent sous 3 formes de base : Sodium à Haute Pression (HPS), Halogénure de Métal (MH) et Vapeur de Mercure (MV). L'halogénure de métal a un spectre amélioré, et une intensité plus élevée que la Vapeur de Mercure. Le HPS est une sorte de lumière jaunâtre, peut-être un peu rose ou orange. La même chose que certains réverbères.

Les lampes HPS peuvent être utilisées pour faire pousser une culture du début à la fin. Les tests prouvent que la récolte au HPS sera mature 1 semaine plus tard qu'une récolte semblable sous MH, mais elle aura une plus grosse récolte, aussi il vaut mieux attendre une semaine supplémentaire.

Les plus simples HID à acheter, et les moins chères au commencement sont les lampes fluorescentes et celles aux vapeurs de mercure. Les lampes au mercure produiront environ 8000 lumens pour 175 watts, et 150 watts de HPS produisent environ 15k lumens, donc les HPS sont presque deux fois aussi efficace. Mais le spectre de couleur des lampes au mercure n'est pas aussi bon. Les HPS sont riches en rouge, ce qui fonctionne bien pour la floraison, alors que l'halogénure de métal est riche en bleus, nécessaire pour une meilleure croissance végétative. Malheureusement, les lampes au mercure fournissent le plus mauvais spectre pour la croissance des plantes, mais sont très peu coûteuses à acheter. Elles ne sont pas recommandées, à moins que vous les trouviez gratuitement, et même là, l'électricité/les problèmes d'efficacité sont supérieures aux coûts initiaux économisés.

Les HPS de 400 watts produiront environ 45k lumens. Pour chaque 500 watts d'utilisation continue, vous consommerez environ $20 par mois d'électricité, donc il est évident qu'une lampe prenant la moitié de la puissance pour produire les mêmes lumens (ou deux fois les lumens au même niveau de puissance) se payera d'elle-même en un an environ, et par la suite, l'économie continuera. C'est un simple calcul de coût initial versus les frais d'utilisation, et cela ne tient pas compte de la croissance plus rapide et du rendement accru que la lampe HPS vous donnera, en raison d'une plus grande quantité de lumière disponible. Si ceci est factorisé dans le calcul, la lampe HPS se payera elle-même avec la première récolte, quand comparée aux lampes au mercure ou aux lampes fluorescentes, puisqu'elle est au moins deux fois plus efficace et fait se développer des fleurs plus rapidement et plus grosses.