0Item(s)
0 Items View Cart

You have no items in your shopping cart.

Product was successfully added to your shopping cart.

L'aération

Vous devez aérer beaucoup avec une lampe HID, moins pour des fluorescents. Aussi, l'accumulation d'humidité impose que vous aériez quelques fois par jour. Pour une salle avec une lampe chaude qui accumule la chaleur rapidement, la meilleure aération en serait une qui évacuerait la pièce en 5 minutes, puis s'arrêterait pendant 25 minutes avant d'aérer encore, ou d'une manière similaire, aère 3 minutes, coupe 12 minutes, etc. Le truc est de trouver une minuterie qui fera ce genre de chose. Pas facile à trouver et pas bon marché. Une fois ceci fait vous devez régler le CO2 pour être actif inversement avec le fonctionnement du ventilateur, en gros vous cherchez un contrôleur climatique de $100.

Les solutions de rechange sont un thermostat qui active un ventilateur quand une certaine température est atteinte, et l'éteint quand la température a baissé de 4 degrés. Mais c'est vraiment difficile de coordonner l'émission de CO2 avec cette méthode, puisque vous ne savez pas quand le ventilateur est actif. $39 pour ce thermostat, mais pour le synchroniser au CO2 avec un relais de tension, c'est du $100 pour le commutateur prêt à l'emploi, finalement le contrôleur climatique à $100 est moins cher. Tout ce que vous voulez vraiment est un ventilateur qui évacue l'air en quelques minutes, un commutateur thermique qui active ou désactive le ventilateur, et un commutateur inverse qui désactive et active le CO2. Si vous pouvez aérer la salle vraiment vite et que la chaleur ne s'accumule pas trop rapidement, le CO2 pourrait être émis lentement et continuellement, et s'accumulerait entre les cycles rapides et occasionnels de ventilation.

Deux minuteries synchronisées peuvent être employées, mais les seules bon marché disponibles sont celles avec des intervalles de 30 min minimum, 48 cycles par 24 heures .Je pourrai aussi avoir un ventilateur actif 30 minutes, puis éteint 30 minutes. Je pourrais également le synchroniser à la lumière de sorte que je ne ventile pas quand la lampe est éteinte. Je peux synchroniser ceci à une minuterie identique qui enverra du CO2 pendant le temps où le ventilateur n'est pas allumé, et vice versa. Il serait difficile de les synchroniser à plus de 5-10 minutes près, mais au moins là ce seraient une solution peu coûteuse possible. $20 pour deux de ces minuteries.

Les ventilateurs sont chers à acheter pour l'aération, mais je vais faire un tour chez les liquidateurs locaux de composantes électroniques et ils ont des ventilateurs d'ordinateurs pour $5-10, ce sont de vraies économies, ces ventilateurs neufs coûtent 50$-70$ de plus dans les magasins de jardin d'intérieur. Un bon ventilateur réduira l'humidité et la température, et diffuse le CO2 à vos plantes avec du nouvel air.

Un mouvement d'air interne est vraiment nécessaire aussi. Un ventilateur oscillant devrait être utilisé pour faire circuler l'air dans la salle de culture, afin d'aider à faire circuler le CO2. Il réduira également l'humidité, permettant à l'air d'absorber plus d'humidité, et réduira le risque de mycète. Un ventilateur oscillant monté dans le mur ne prendra pas de surface au sol. Les meilleures salles de culture ont une grande circulation d'air interne.